Partie 1 - Chrétientés et islam (VIe-XIIIe siècles), des mondes en contact

L'Empire romain au IVe siècle après Jésus-Christ

PARTIE 1 – Chrétientés et islam (VIe-XIIIe siècles), des mondes en contact

Chapitre 1 – Byzance et l’Europe carolingienne

Comment se sont formés les empires chrétiens en Europe au Moyen-Âge ?


I. La naissance et la construction des empires chrétiens au Moyen-Âge.

A. L'éclatement de l'empire romain.

Corrigé de l'activité sur la naissance des empires chrétiens

1. Présentez le document en une phrase (Nature, Auteur, Date, Source, Information).
C'est un texte extrait du livre, Nos ancêtres les Romains, de R. Hanoune et J. Scheid, publié en 1995, dans lequel ils expliquent les raisons de l'effondrement de l'empire romain.
2. Quelle transformation territoriale connaît l'empire romaine à partir de 395 ?
En 395, l'Empire est divisé en deux et est dirigé par deux co-empereurs.
3. Pourquoi la partie occidentale de l'Empire s'effondre-t-elle en 476 ?
La partie occidentale de l'Empire s'effondre suite aux invasions barbares.
4. Quelle partie de l'empire romain rest-t-il en 476 ?
Seule la partie orientale de l'empire subsiste en 476. 

A la mort de l'empereur Théodose en 395, l'Empire romain est partagé entre l'Orient et l'Occident :

  • En Occident, l'empire romain disparait en 476 suite à l'invasion de peuples barbares. En 751, Pépin le Bref devient roi des Francs et fonde la dynastie carolingienne. En 771, Charlemagne, resté seul au pouvoir, fonde l'empire carolingien.
  • En Orient, l'empire romain se maintient, mais il prend le nom de son ancienne capitale : c'est l'empire Byzantin

Barbares : peuples ne parlant ni le latin, ni le grec.
Dynastie : suite de souverains appartenant à la même famille. 

B. La division du christianisme.

Corrigé de l'activité sur la division du christianisme

Patriarche : chef de l’église orthodoxe.
Pape : chef de l’église catholique.
Schisme : division de l’église chrétienne.
Excommunication : exclusion de la communauté chrétienne.
Eglise catholique (« universel ») : Eglise chrétienne d’Occident, dirigée par le Pape à Rome.
Eglise orthodoxe (« authentique ») : Eglise chrétienne byzantine, dirigée par le Patriarche de Constantinople. 

II. L'empire byzantin.
A. L'empereur Justinien. 
  • Empereur Justinien

Corrigé de l'activité sur l'empereur Justinien

Document 1
1. a. Quels éléments permettent d'identifier l'empereur ?
L'empereur est représentée au centre de la mosaïque. Il se distingue des autres par sa tenue, mais aussi par la couronne qu'il porte sur sa tête.
b. Qu'est-ce qui fait de luin un personnage sacré ?
En étant représenté en-dessous d'une auréole, il est placé au même rang que les Saints de la religion chrétienne.
2. Par qui l'Empereur est-il entouré ?
Il est entouré par les membres de sa cour : les membres de l'Eglise à sa gauche, les hauts fonctionnaires de son empire à sa droite, ainsi que ses gardes.
3. Quels éléments montrent que l'empire byzantin est chrétien ?
La présence des membres de l'Eglise avec différents symboles religieux : la croix grecque, un livre sacré (Bible), un encensoir, puis la représentation du chrisme sur le bouclier des gardes.
Document 2
4. Quels sont les territoires conquis par Justinien ?
Justinien étend son empire à l'Ouest en faisant passer sous sa domination l'Italie, la côte africaine ainsi que le Sud de l'Espagne.
5. Quel empire Justinien semble-t-il vouloir reconstituer avec ses conquêtes ?
Ses conquêtes laissent penser que l'empereur voulait reconstituer l'empire romain
Document 3
6. a. Quels sont les titres portés par Justinien ?
Justinien porte les titres de César et d'Auguste.
b. Quelles sont les seules autres personnes à porter ces titres ?
Seuls les empereurs romains portaient ces titres.
7. Par quels moyens Justinien parvient-il à unifier son empire tout en affirmant son autorité ?
Il fait regrouper toutes les lois dans un recueil qui porte son nom, le Code Justinien, puis il les faits traduire en grec pour qu'elles soient rigoureusement respectées et appliquées par la population de l'Empire

A la tête de l'Empire Byzantin de 527 à 565, Justinien est le Basileus. Il dirige son empire en s'appuyant sur l'armée, l'Eglise et les hauts fonctionnaires.

S'inscrivant dans la tradition romaine, Justinien porte les titres des empereurs romains et souhaite reconstituer l'empire romain.

Il unifie son empire avec le Code Justinien qui regroupe toutes les lois existantes traduites en en grec

Basileus : du grec "roi", désigne l'empereur byzantin. 

B. Constantinople, capitale de l'empire. 

Corrigé des activités sur Constantinople et Sainte-Sophie

Plan de Constantinople sous Justinien
1. Comment se nomme le détroit dominé par Constantinople ?
C'est le détroit du Bosphore.
2. Quels sont les monuments qui font de la ville :
a. Une ville marchande ? Les ports.
b. Le centre politique de l'empire ? Les Palais et Forums.
c. une ville Chrétienne ? Les églises et monastères
3. Par quoi la ville est-elle protégée ? De quand datent ces constructions ?
La ville est protégée par des remparts. Le premier est construit en 330 : c'est le Mur de Constantin. Le deuxième est construit en 413 : c'est le Mur de Théodose
Etude sur la basilique Sainte-Sophie
  • Je Présente la Basiliqu
e
1.   Où la Basilique a-t-elle été construite ?
La Basilique Sainte-Sophie se situe à Constantinople, dans l’Empire Byzantin, et plus précisément à l’Est de la ville.
2.   Quand et par qui a-t-elle été construite ?
Elle a été construite en 325 par l’Empereur Constantin puis l’Empereur Justinien l’a fait reconstruire au VIe (entre 537 et 548) après sa destruction.

  • Je décris la Basilique.

3.   Quelles sont les dimensions de la basilique Sainte-Sophie ?
L’Eglise mesure 100m de long, sur 70m de large et 55m de haut.
4.   Quelle est la forme de la Basilique ?
Cette église a la forme d’une croix grecque (+).
5.   Par quoi la Basilique est-elle surmontée ? Quel moyen est utilisé pour que la construction ne s’effondre pas ?
L’Eglise est surmontée par une immense coupole soutenue par de larges contreforts.
6.   Quels sont les moyens utilisés pour rendre l’intérieur de la Basilique lumineux ?
L’église est lumineuse grâce aux nombreuses ouvertures et aux murs du plafond dorés.
7.   Quels sont les éléments utilisés pour décorer la Basilique ?
Les matériaux utilisés sont la pierre, le marbre, les mosaïques sur fond d’or et de porphyre pour les colonnes (roche magmatique rouge considérée comme du marbre).
8.   Quels sont les personnages représentés sur la mosaïque ? Pourquoi ces personnages ont-ils été choisis ?
Au centre, on peut voir Marie (mère de Jésus) avec Jésus, enfant, sur ses genoux.
A droite de Marie, on voit l’empereur Constantin offrant une miniature de la première basilique construite. A Gauche de Marie, on observe l’empereur Justinien offrant la nouvelle basilique.
Ces deux empereurs ont été choisis car
ils ont participé à la construction de la basilique. Ils ont donc joué un rôle très important dans la diffusion du christianisme.
  • J’explique les fonctions du bâtiment et les caractéristiques de l’art byzantin.
9.   A quoi servait la Basilique Sainte-Sophie ?
La Basilique a d’abord une fonction religieuse : c’est un lieu de culte pour les orthodoxes.
Elle a aussi une fonction politique car c’est le moyen utilisé par l’empereur Justinien pour montrer sa puissance.
10. D’après ce bâtiment, comment se caractérise l’art byzantin ?
L’art byzantin se caractérise par son utilisation de mosaïques et de marbres représentant les personnages bibliques comme Marie ou Jésus. Les bâtiments ont la forme d’une croix grecque et sont surmontés d’une coupole.  

Constantinople est la capitale politique, religieuse, économique et culturelle de l’empire byzantin :
Elle abrite les bâtiments impériaux (Palais et Sénat), mais aussi de nombreux édifices religieux, comme la basilique Sainte-Sophie reconstruite par Justinien en 537.
Elle constitue un carrefour entre le monde occidental et oriental. Ses ports lui ont permis de s’enrichir en développant les échanges culturels et économiques.
Mais, ces richesses la fragilisent. En 1204, la ville est pillée par les croisés occidentaux. En 1453, elle tombe aux mains des Ottomans qui en font la capitale de leur empire : c’est la fin de l’empire byzantin.

Croisés : chrétiens occidentaux qui partent pour délivrer les Etats latins d’Orient situées en territoire musulman.

III. L'Empire carolingien.

A. L'empereur Charlemagne. 

Comte : personne puissante nommé par l’Empereur et qui dirige un territoire (le Comté) en son nom.
Missi Dominici « envoyés du maître » : nommés par l’empereur, ils disposent de tous les pouvoirs pour le représenter dans l’empire et faire exécuter ses décisions auprès des comtes.
Sacre : cérémonie par laquelle un roi ou un empereur reçoit symboliquement ses pouvoirs de Dieu.
Onction : rite par lequel une personne est bénite à l’aide d’une huile sainte.

C’est depuis son Palais d’Aix-la-Chapelle, construit entre 790 et 800, que Charlemagne dirige son empire.
C’est lui qui élabore les lois et les fait appliquer par les Comtes et les Missi Dominici à l’aide de capitulaires.
Il mène de nombreuses guerres pour soumettre les peuples au christianisme, mais il entretient également de bonnes relations diplomatiques avec certains souverains comme le calife Haroun Al-Rachid (763-809)

Capitulaire : texte de loi élaboré par l’empereur.
Calife : souverain musulman détenant les pouvoirs politiques et religieux.
B. La fin de l’empire carolingien. 

A la mort de Charlemagne en 814, c’est son fils, Louis Ier le Pieux, qui lui succède. Mais, il doit faire face aux nombreuses invasions qui fragilisent l’empire.
A sa mort, ses trois fils se partagent l’empire lors du traité de Verdun en 843 : c’est la naissance des royaumes carolingiens.
Mais, le pouvoir royal s’affaiblit de plus en plus. La permanence des invasions et la rivalité des trois frères font que les Comtes prennent de plus en plus de pouvoir.


Conclusion.

Les empires chrétiens du Moyen-Âge se sont formés suite à la division de l’empire romain en 395. Le schisme de 1054 et le pillage de Constantinople par les Occidentaux en 1204 provoquent une rupture définitive entre les deux empires.  Mais, chacun entretient d’étroites relations avec le monde musulman.

Fiche de révisions

Exercices de révisions

Si les exercices ne s'affichent pas, cliquez sur le bouton rouge en haut à droite pour passer en plein écran.