Partie 1 - Chrétientés et islam (VIe-XIIIe siècles), des mondes en contact

L'Empire romain au IVe siècle après Jésus-Christ

PARTIE 1 – Chrétientés et islam (VIe-XIIIe siècles), des mondes en contact

Chapitre 1 – Byzance et l’Europe carolingienne

Comment se sont formés les empires chrétiens en Europe au Moyen-Âge ?


I. La naissance et la construction des empires chrétiens au Moyen-Âge.

A. L'éclatement de l'empire romain.

A la mort de l'empereur Théodose en 395, l'Empire romain est partagé entre l'Orient et l'Occident :

  • En Occident, l'empire romain disparait en 476 suite à l'invasion de peuples barbares. En 751, Pépin le Bref devient roi des Francs et fonde la dynastie carolingienne. En 771, Charlemagne, resté seul au pouvoir, fonde l'empire carolingien.
  • En Orient, l'empire romain se maintient, mais il prend le nom de son ancienne capitale : c'est l'empire Byzantin

Barbares : peuples ne parlant ni le latin, ni le grec.
Dynastie : suite de souverains appartenant à la même famille. 

B. La division du christianisme.

Patriarche : chef de l’église orthodoxe.
Pape : chef de l’église catholique.
Schisme : division de l’église chrétienne.
Excommunication : exclusion de la communauté chrétienne.
Eglise catholique (« universel ») : Eglise chrétienne d’Occident, dirigée par le Pape à Rome.
Eglise orthodoxe (« authentique ») : Eglise chrétienne byzantine, dirigée par le Patriarche de Constantinople. 

II. L'empire byzantin.
A. L'empereur Justinien. 
Empereur Justinien

Une mosaïque datant du VIe siècle, conservée à l’église Saint-Vital de Ravenne en Italie, met en avant Justinien : premier empereur byzantin de 527 à 565.
Le Basileus y est représenté au centre, en costume d’apparat, surmonté d’une auréole qui le hisse au même rang que les Saints.
Il est entouré des principaux personnages de sa cour : l’armée, l’Eglise et l’administration sur lesquelles il s’appuie pour gouverner.

Basileus : du grec « roi », désigne l’empereur byzantin. 

Justinien étend son empire sur l’Ouest de la Méditerranée. Il tente de reconquérir les anciens territoires romains pour rétablir l’empire.
Justinien se considère comme un héritier de l’empire romain en portant les titres qui leur étaient réservés. Pour unifier son empire, il regroupe toutes les lois dans un recueil, le Code Justinien. Il autorise sa traduction en grec pour que chacun puisse les comprendre et les appliquer. 

B. Constantinople, capitale de l'empire. 

Fiche de révisions

Exercices de révisions

Si les exercices ne s'affichent pas, cliquez sur le bouton rouge en haut à droite pour passer en plein écran.