Partie 2 - Des ressources limitées, à gérer et à renouveler

Activité

Découvrez les enjeux du chapitre sur l'alimentation en réalisant dans l'ordre les 4 étapes ci-dessous. 


Etape n°1

Saurez-vous retrouver la problématique du chapitre ?

Observez attentivement les trois documents ci-dessous puis Formulez une question pour montrer le problème qu'ils soulèvent. 

Etape n°2

Pourquoi peut-on considérer le Brésil comme "une puissance agricole fragile" ? 

Pour répondre à cette question, il faut expliquer l'expression "une puissance agricole fragile" à partir de l'analyse des documents ci-dessous. 

Etape n°3

Qu'est-ce qui est à l'origine de l'obésité et de la sous-nutrition dans le monde ? 

Observez attentivement les deux planisphères, puis sous les planisphères, identifiez le nom de chaque pays décrit.
La première lettre de chaque pays, vous donnera la solution à la question posée.

  • Pays d’Amérique centrale en situation d’obésité très élevée : __ __ __ __ __ __ __

  • Pays du Moyen-Orient dont la population obèse est très élevée : __ __ __ __ __ __  __ __ __ __ __ __ __ __

  • Pays d’Afrique du Nord en situation d’obésité très élevée : __ __ __ __ __

  • Pays d’Afrique du Sud où il y a plus de 35% de la population qui est sous-alimentée : __ __ __ __ __ __ __

  • Pays d’Amérique du Sud dans lequel entre 20 et 30% de la population est obèse : __ __ __ __ __ __ __

  • Pays d’Afrique centrale où il y a entre 20 et 35% de la population qui est sous-alimentée : __ __ __ __ __

  • Pays d’Europe et d’Asie dont la situation d’obésité est élevée : __ __ __ __ __ __

  • Pays d’Asie du Sud dont la population sous-alimentée est comprise entre 5 et 20% : __ __ __ __

  • Pays situé entre la Mer Méditerranée et la Mer Noire dont la population obèse est élevée : __ __ __ __ __ __ __

  • Pays du Moyen-Orient dont la population obèse est élevée : __ __ __ __

  • Pays d’Asie centrale dont 10 à 20% de la population est obèse : __ __ __ __ __ __ __ __ __ __ __

Etape n°4

Quels sont les défis à relever pour satisfaire les besoins alimentaires mondiaux de demain ?

Répondez à cette question en vous appuyant sur les informations données par les deux textes ci-dessous


Le corrigé de l'activité sera mis en ligne dès que chaque élève aura remis son travail personnel.

Leçon

Chapitre 2 - L'alimentation


Comment satisfaire les besoins alimentaires d’une population croissante ?


I. Le Brésil, un géant agricole face à la malnutrition.

A. Un accès inégal à l’alimentation.

Au Brésil, la sécurité alimentaire n’est pas assurée pour toute la population alors que la production agricole est suffisante. C’est pourquoi l’Etat s’est engagé dans une lutte contre l’insécurité alimentaire avec son programme « Faim zéro ». Il garantit une alimentation suffisante aux enfants, par le biais d’une allocation versée aux familles (la « Bolsa Familia »), et un accès aux cantines scolaires lorsqu’ils sont scolarisés : ainsi 43 millions d’enfants brésiliens mangent à leur faim chaque jour.

Malnutrition : mauvaise alimentation causée soit par une nourriture insuffisante (sous-nutrition), soit par une nourriture trop importante (suralimentation).
Sécurité alimentaire : situation d’une population ayant accès à une alimentation suffisante.

B. Un défi pour le Brésil : assurer la sécurité alimentaire de toute sa population. 

Agriculture commerciale : production agricole destinée à la vente et à l’exportation.
Agriculture vivrière : production agricole destinée à nourrir celui qui la cultive.
Front pionnier : territoire inoccupé qui est mis en avant par les hommes pour être exploité.

II. La situation alimentaire dans le monde.

A.    La disponibilité alimentaire.

Aujourd’hui, la production alimentaire mondiale permet de nourrir l’ensemble de la population de la planète. Cependant, sa production et sa distribution restent inégales et font qu’aujourd’hui 795 millions de personnes restent sous-alimentées. Les pays développés bénéficient ainsi d’un approvisionnement permettant de satisfaire les besoins de leurs populations, ce qui n’est pas le cas des pays moins avancés d’Afrique et d’Asie. A cela s’ajoutent la hausse des prix mondiaux, les conflits et les catastrophes naturelles qui ne permettent pas à certaines populations de se nourrir convenablement engendrant des famines.
Disponibilité alimentaire : c’est une ration alimentaire minimale nécessaire au bon fonctionnement de l’organisme humain. L’OMS estime que cette ration doit être de 2500 kilocalories par habitant et par jour.
Famine : manque total de nourriture entraînant la mort des populations.

Cette situation contribue à l’augmentation de la malnutrition. L’obésité est en forte augmentation dans les pays développés et émergents tandis que les pays moins avancés et en développement voient leurs populations souffrir de carences par manque de diversité alimentaire.

B. Des défis à relever.

En 2050, la planète devrait compter 9 milliards d’êtres humains, dont une majorité se situera en Afrique subsaharienne. Pour satisfaire les besoins de l’ensemble de la population, les pays devront modifier leur comportement en limitant le gaspillage et les pertes alimentaires, puis en adoptant une agriculture durable afin de limiter l’usage de produits nocifs pour la santé des hommes et pour l’environnement. De même, les populations devront modifier leur régime alimentaire afin que chacun puisse consommer la nourriture dont il a besoin.

 
Conclusion.

Afin de pouvoir nourrir convenablement une population mondiale grandissante, les hommes doivent apprendre à mieux gérer et distribuer leurs ressources alimentaires. Il leur est donc nécessaire de modifier rapidement leur mode de production et de consommation alimentaire quel que soit leur niveau de richesse afin que chacun puisse bénéficier de la nourriture nécessaire dont il a besoin pour vivre.