PARTIE 3
PREVENIR LES RISQUES, S'ADAPTER AU CHANGEMENT GLOBAL

CHAPITRE 1

CHAPITRE 1 - "LE CHANGEMENT GLOBAL ET SES PRINCIPAUX EFFETS GEOGRAPHIQUES REGIONAUX"

Comment les sociétés s’adaptent-elles au changement global ?

A la fin du chapitre, je dois être capable de :
- Connaître et utiliser correctement le vocabulaire étudié (définitions).
- Nommer et  localiser les Etats et les espaces étudiés sur une carte et/ou un planisphère.
- Localiser et situer sur un planisphère les territoires les plus vulnérables le changement global.
- Lire, analyser et comprendre des documents de différentes natures pour décrire et expliquer en quelques lignes ce qu’est le changement global et ses principales conséquences sur la planète et les sociétés.


Changement global : changement planétaire incluant les changements environnementaux, comme le climat, et les changements des sociétés (croissance démographique, vieillissement de la population, etc.)

I. Les manifestations du changement climatique.

A. L’exemple du Bangladesh.

Situé au Nord de l’Océan Indien, le Bangladesh est très exposé aux aléas résultants du changement climatique à cause de son littoral et des fleuves qui traversent le pays. Les inondations, l’érosion des côtes ainsi que les terres agricoles devenues infertiles suite à leur salinité ne cessent de se multiplier. Les études de prospective montrent que la situation du Bangladesh devrait continuer de se dégrader d’ici à 2050 en obligeant les autorités à déplacer les populations pour leur sécurité.
Pour protéger sa population, le gouvernement du pays, soutenu par l’action des Organisations Non-Gouvernementales, construisent des digues et plantent des arbres à proximité des villages. De même, des systèmes d’alerte pour prévenir la population ont été installés et des abris anticyclones ont été construits. Des expérimentations sont également menées pour maintenir et adapter les activités agricoles du pays comme les fermes flottantes ou la mise au point de nouvelles variétés agricoles davantage résistantes au sel. Mais, tout cela n’est possible qu’avec le soutien financier et l’aide étrangère (Banque mondiale, ONG) car le Bangladesh est l’un des pays les plus pauvres de la planète.

Aléas : événements imprévisibles.
Changement climatique : modification durable du climat.
Salinité : forte accumulation du sel dans les sols les rendant impropres à l’agriculture.
Digue : construction destinée à canaliser l’eau. 

B. A l'échelle planétaire.

Le réchauffement climatique touche l’ensemble de la planète en entraînant une fonte massive de la calotte glaciaire et du pergélisol responsables de la montée des eaux des mers et des océans. Ainsi, les zones littorales qui concentrent la majeure partie de la population mondiale se retrouvent plus particulièrement exposées. Mais, ce sont les littoraux asiatiques qui apparaissent les plus vulnérables. D’autre part, l’intérieur des terres est également affecté par ce réchauffement en engendrant des migrations de la population et une plus grande désertification, comme cela est le cas pour l’Afrique, mais aussi le Proche et le Moyen-Orient, puis les Etats-Unis et l’Australie.
Tous les pays recherchent des solutions pour affronter ces problèmes et assurer la sécurité de leur population, mais les pays en développement et les pays moins avancés restent encore limités sans une aide internationale car ils ne disposent pas des moyens financiers suffisants.

Calotte glaciaire : glacier d’eau douce très étendue.
Pergélisol : sous-sol gelé en permanence.
Désertification : territoire perdant sa végétation et/ou sa population. 

II. S'adapter au changement global.

CHAPITRE 2

CHAPITRE 2 -"PREVENIR LES RISQUES INDUSTRIELS ET TECHNOLOGIQUES"